Aller au contenu principal

Joë Bousquet

mai 23, 2020
… cette ombre qui s’éclairait en descendant dans le noir – c’était inouï

de Joë Bousquet, Lettre à Jean Paulhan, Lundi de Pâques 1945 ;
(correspondance encore inédite)

Choix original du poète Jean Gabriel Cosculluela pour Poésiemuziketc



© Tous droits réservés
© Image Damien Paisant
No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :