Aller au contenu principal

Myriam Eck – Extrait de recueil

mai 1, 2020

©Editions P.i.sage intérieur



Je sens l’oubli dans tous les replis de ma tête

L’oubli
Des formes qui retiennent ma tête

Toutes des formes d’oubli où disparaître

Des vides sans terre


Ma mémoire a formé dans mon vide ces limites

Tous ces vides ont pris forme dans ma mémoire


Le vide
Des formes de mémoire

Mémoires de l’oubli


Comment vider le repli où je me perds
Le repli où je me tais

L’espace où vivre est se vider

L’espace où je me vide


Comment écarter les replis sans qu’ils se vident de leur matière

Déplier les formes de ma tête
Où le vide se tait


Ma tête m’habite de toutes ses formes

Toute la matière de ma tête
Résonne


Une seule tête pour tout mon vide
Ce n’est pas disparaître



Pour vous procurer le livre, c’est ICI



Myriam Eck est née à Digne les Bains en 1972. Elle vient de publier le livre de poésie « Calanques » avec les dessins de Paul de Pignol aux Editions Centrifuges (mai 2018), après un premier livre « Mains suivi de Sonder le vide » aux Editions p.i.sage intérieur (2015). Plus d’informations : http://www.myriam-eck.com

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :