Aller au contenu principal

Carole Carcillo Mesrobian, poèmes

mars 25, 2013


Édifices
Dits par l’effleurement circulaire laiteux des rondes mornes
Des traits mis de guingois des flèches à poussées creuses
De la pulsation

.
.
.

Giratoire
La quête présomptueuse la distorsion parabolique
Et fourvoyée
Comme à pousser le vent

.
.
.

La luge
Posée dessus
Comme en obliquité sournoise

.
.
.

Figure par défaire
Contenance étendue aux ficelles poussives
Empoudrée des glorieuses immixtions rebattues petriferrugineuse en cravate portée au cou des entournures

.
.
.

Jour se peut
Qu’omniscients de carafe
Tous soient lisses en nue coalescence
A fourvoiements révolus

.
.
.
Carole Carcillo Mesrobian

Biographie

Carole Carcillo Mesrobian est née à Boulogne le 24 février 1966 et vit en région parisienne. Professeur de Lettres classiques, elle poursuit des recherches au sein de l’école doctorale de littérature de l’université Paris Diderot. Elle publie en 2012 Foulées désultoires, aux Editions du Cygne, ainsi que des textes inédits dans la revue Le Capital des mots.


Photo 240

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :