Aller au contenu principal

Poésie à Clermont-Ferrand. Chantal Dupuy-Dunier dédicace son dernier livre “Celle”.

septembre 6, 2012

Source : Circul.arts</a



Chantal Dupuy-Dunier

 Le samedi 20 octobre 2012, de 14 heures 30 à 19 heures, à la Librairie des Volcans, 80 boulevard François Mitterrand, à Clermont-Ferrand, la poétesse Chantal Dupuy-Dunier dédicacera ses deux derniers recueils :

Celle (éditions de l’Arbre à paroles), 8 €.

L’un des thèmes récurrents de l’œuvre de la poétesse est la mort. Elle ne fuit pas cette réalité qui rassemble tout le vivant à l’intérieur d’un immense cycle biologique, mais l’affronte par l’écriture avec émotion dans Initiales (Voix d’encre, Prix Artaud 2000) ou ironie, insolence même, dans Où qu’on va après ? (L’Idée bleue/Cadex). Avec Celle, Chantal Dupuy-Dunier fait parler la mort, ou plutôt elle l’écoute parler et retranscrit ses paroles. La mort est ici la locutrice, la révélatrice du vrai langage, le poète suprême.

Elle dit :

«Je suis la perpétuelle veille.

Dans mes palais,

aucune chambre, aucun lit.

Seul un berceau

pour vos apparitions successives

– Naître est extrême,

cela mérite quelque attention. »

 

Et l’orchestre joue sur le pont qui s’incline (La Porte), livret numéroté accompagné d’une encre également numérotée de Michèle Dadolle, 4 €.

Chaque matin du monde, nous nous éveillons pleins d’espoir, mais, peut-être, à l’image du Titanic, un iceberg nous guette… Cependant, jusqu’au dernier moment, l’orchestre joue sur le pont qui s’incline. Et les poètes, eux, continuent à écrire.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :