Aller au contenu principal

Quid de la poésie moderne marocaine ?

juillet 17, 2012

News80 15/07/2012



Détrompez-vous ! Les poètes sont toujours là parmi nous et le cercle des poètes disparus n’est qu’une fiction ! L’organisation ce week end de la 27e édition du festival national de la poésie marocaine moderne à Chefchaouen en est la preuve. Une édition qui célèbre l’expérience créative du poète Mohamed Mimouni. Cette rencontre annuelle, qui a vu le jour dans les années soixante à l’initiative de l’association «Les amis d’Al Mouaatamid», se propose de revisiter le parcours de ce poète, considéré comme un des piliers de la poésie marocaine moderne. Et afin de donner un caractère professionnel à la manifestation, on a décidé de créer lors de cette édition une direction du festival, ainsi qu’une instance consultative. Par ailleurs, cette édition devra accueillir, pour la première fois, des poètes amazighes issus du Rif occidental, ainsi que des poètes maghrébins invités par l’association «Les amis d’Al Mouaatamid». L’édition 2012 rendra hommage à la poésie maghrébine en invitant les poètes Bouzid Harzallah, Lamis Saidi, et Abdellah Hamel d’Algérie et la poétesse tunisienne Fatima Ben Mahmoud. Une séance de signature des recueils édités récemment est également prévue en marge des récitals de poésie.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :