Aller au contenu principal

Jean-Michel ESPITALLIER, PIÈCES DÉTACHÉES, Anthologie de la poésie française aujourd’hui

juillet 15, 2012


Les dix dernières années du XXe siècle ont vu la poésie française se renouveler en profondeur, s’inventer de nouvelles formes, explorer des territoires neufs, étonner par son audace et son inventivité. On la croyait disparue, elle est partout ; on la disait difficile, la voilà qui retrouve un large public ; on l’accusait d’être un peu trop sérieuse, elle se montre joueuse et pratique l’art du détournement ou de la parodie.
C’est cette nouvelle intensité que voudrait saisir ce livre, en opérant quelques prélèvements dans un alcool qui, de la poésie sonore aux écritures pauvres, des techniques du collage aux nouveaux territoires du lyrisme, de la question du vers à celle de la prose, s’est mis à redonner des couleurs à la littérature française.
Les dix premières années du XXIe siècle confirment ces choix, comme s’en explique Jean-Michel Espitallier dans sa préface.
Édition revue et corrigée par l’auteur
Préface inédite de l’auteur

Jean-Michel ESPITALLIER

Jean-Michel Espitallier est écrivain, poète, musicien. Il a codirigé la revue Java (1989-2006) et a coordonné le numéro du Magazine littéraire sur la « Nouvelle Poésie française » (mars 2001). Il travaille sur un certain nombre de projets multimédias. Il est l’auteur d’une douzaine de livres parmi lesquels, pour les derniers : Le Théorème d’Espitallier (Flammarion, 2003), Caisse à outils : un panorama de la poésie française aujourd’hui (Pocket, 2006), Army (Al Dante, 2008), Syd Barrett, le rock et autres trucs (Philippe Rey, 2009), Cent quarante-huit propositions sur la vie et la mort, et autres petits traités (Al Dante, 2011).

Titre Original
PIÈCES DÉTACHÉES
Une anthologie de la poésie française aujourd’hui
Date de parution
3 Mars 2011
Collection
Agora
Nombre de pages Format
320 p. 120 x 180 mm
EAN
9782266159531


One Comment leave one →
  1. heptanes fraxion permalink
    juillet 16, 2012 7:51

    quand j’ai feuilleté cette anthologie pour la première fois,je me suis dis: »c’est mort! » c’était en 2005,je n’avais pas internet…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :